Les animaux vont au Paradis

En janvier dernier, nous avons pris la décision déchirante d’endormir notre chien bien-aimé Ralphie. Les amoureux des animaux comprennent le chagrin et le terrible sentiment de perte que ressentent les animaux de compagnie à la mort de leur ami. Que l’animal soit un hamster ou un iguane, la perte pique. Comme pour toute mort, les gens se demandent où ira cette personne et s’ils se retrouveront au ciel.

Malheureusement, de nombreuses personnes en autorité, telles que les prêtres, les diacres, les enseignants et les parents, déclarent avec confiance que seules les personnes vont au ciel. Cela me semble non seulement présomptueux mais insensé. Je crois que tous les animaux vont au paradis. C’est une attente logique. Dieu aime les animaux, car Il aime tout ce qu’Il a créé.

Comment Dieu Nous a bénis À travers un Chien

Ayant connu un lien étroit avec notre chien a rendu ma conviction ferme. Notre relation avec lui était une relation de compréhension, d’affection et de soins authentiques, et je ne vois pas ce qui empêcherait la bonté de Dieu de nous restituer cette bénédiction au Ciel.

Lorsque notre premier chien en couple marié est décédé après 15 ans, nous avons décidé que nous voulions un autre chien. La maison semblait si vide sans chien. Ma femme a trouvé « Remy » sur Petfinder. C’était un grand Pyr, très maigre, avec un visage triste et une histoire triste. Il avait été maltraité, croupi dans une ferme et, plus récemment, dans un abri pour tuer dans le Tennessee, mais a été sauvé par cette gentille femme; et maintenant son petit visage triste était sur Petfinder.

Nous étions sur le point de l’adopter parce que nous voulions un chiot. Remy avait deux ans. Son adoptant nous a contactés et nous a dit qu’il avait été attaqué par ses autres chiens; pour sa sécurité, elle aurait besoin de le reloger rapidement. Nous avons vu un besoin et avons adopté Remy sans le rencontrer. Nous l’avons rebaptisé d’après l’Archange Raphaël et il est devenu Ralphie.

Ralphie avait de graves problèmes de peur. Tout était nouveau pour lui. Avec son passé violent, tout était menaçant et source de peur. Il n’était pas agressif du tout et préférait être seul. Il semblait être dans un état d’alerte constant, même lorsqu’il dormait. Nous étions déçus et tristes que ce pauvre animal soit si gâché émotionnellement.

Allons-nous nous débarrasser de lui ou honorer notre engagement? Nous honorons toujours nos engagements, donc il n’y avait vraiment pas le choix. Accepter Ralphie pour qui il était et travailler avec ses problèmes a été une leçon de vie pour moi. J’ai appris l’amour inconditionnel, la patience et l’acceptation, ce qui s’est traduit par la façon dont je voyais les gens qui avaient des « problèmes » dans ma vie quotidienne. Plutôt que de les effacer ou d’être rebuté par eux, j’ai commencé à regarder plus en profondeur et à voir un « Ralphie » chez de telles personnes. Nous ne savons pas quelles horreurs les gens ont vécues qui affectent leur personnalité et comment ils interagissent avec les autres.

Ralphie m’a appris à aimer comme Jésus aime. Nous avons pris Ralphie pour l’entraîner et avons travaillé sans relâche pour l’aider à devenir le chien que Dieu l’a créé pour être. Après des années de formation, d’amour, de patience et de compréhension, il a développé la confiance en nous. Nous l’avons emmené nager à la plage, pour des promenades en voiture et de longues promenades. Il aimait ses promenades en voiture, surtout lorsque la destination était le magasin de crème glacée. Il criait de joie quand nous l’amenions au parc à chiens, et il aimait juste la vie.

Chaque fois que nous l’emmenions se promener, les gens arrêtaient leur voiture au milieu de la rue pour crier à quel point il était beau ou poser des questions à son sujet. Les gens voulaient l’embrasser et le caresser, mais dès qu’ils s’approchaient trop près, il s’éloignait. Nous parlerions à tout le monde de son triste passé et expliquions que ces chiens n’oublient pas très facilement. Ils ont de longs souvenirs et il avait toujours peur des étrangers. Pourtant, nous voulions que les gens le caressent éventuellement. Notre intention avant de l’adopter était de le former comme chien de thérapie afin que nous puissions faire du bénévolat dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Malheureusement, les problèmes de Ralphie l’ont empêché de le faire.

Tout le monde dans notre quartier connaissait Ralphie. Il aimait rester dans la cour avant. Nous n’avions pas de clôture, nous l’attachions donc à une longue laisse pour qu’il puisse patrouiller dans le bloc. Il aimait être à l’avant, surtout par temps froid et neigeux. Il ressemblait à un ours polaire et agissait comme un ours polaire aussi. Ralphie allait à la porte d’entrée et frappait pour sortir. Il frappait aussi quand il voulait entrer. Chaque fois que quelqu’un passait, il aboyait. Après un certain temps, il s’est habitué à tous ceux qui étaient censés être sur le pâté de maisons et n’aboyaient que des étrangers. Tout le monde connaissait le gros chien blanc qui serait toujours devant notre maison.

Tous ceux qui connaissaient son histoire étaient respectueux des sentiments de Ralphie. Les gens s’approchaient de lui lentement, lui parlaient gentiment et lui lançaient des friandises pour gagner son amitié. Les enfants dans le bus scolaire qui s’arrêtait pour aller chercher les enfants du voisin criaient son nom à l’unisson tous les matins. Ils aimaient Ralphie et je pense que ça les rendait heureux de le voir. Il aboyait et courait après l’autobus scolaire jusqu’à ce qu’il les accepte comme visiteurs réguliers.

Les chauffeurs d’autobus scolaires arrêtaient les autobus lorsqu’ils nous dépassaient lors de nos promenades matinales, sautaient du bus et lui donnaient des friandises. Notre facteur, Ciro, a acheté une boîte géante d’os de lait et en a toujours jeté un couple à Ralphie. Avant les os de lait, il aboyait chaque fois que le facteur venait; mais après les gâteries d’os de lait de Ciro, au lieu d’aboyer, Ralphie salivait. Tout le monde connaissait et aimait Ralphie. Ils étaient heureux qu’il ait aboyé pour nous alerter des étrangers potentiels sur le pâté de maisons, et il est devenu le shérif honoraire du développement.

Après le décès de Ralphie

Ralphie est parti maintenant. Ses aboiements ont cessé. Les gens savaient qu’il était parti parce que son absence se faisait sentir. Les enfants dans le bus scolaire ont posé des questions sur lui. Mes voisins ont sonné pour savoir où il était. Les gens étaient dévastés, ou du moins ils se sentaient mal. Nous étions dévastés. Nos voisins ont envoyé des cartes de sympathie. Ralphie était partie mais pas oubliée. Quand je regarde par la fenêtre et que je vois des gens passer ou passer en voiture, ils regardent instinctivement notre porche pour voir si Ralphie est là. Je suppose que c’était une habitude que beaucoup de mes voisins ont formée au cours des 13 dernières années. La maison est calme. Le silence est assourdissant.

Mes doux neveux aimaient Ralphie. Ils m’ont demandé s’il était au Paradis. Je leur ai dit oui. Ils m’ont dit que le pasteur avait dit que les animaux n’allaient pas au Paradis. J’ai souri doucement et je leur ai dit que le pasteur avait tort, les animaux domestiques vont au Paradis.

Pour paraphraser le film Miracle sur la 34e rue, « oui Virginie, tous les animaux vont au paradis. »Comment puis-je le démontrer?

La vérité suggérée par l’imagination

Il y a eu des histoires transmises, des livres écrits et des films réalisés sur des expériences de mort imminente. Beaucoup de ces comptes enregistrent avoir vu un être cher décédé et même des animaux de compagnie décédés. Parfois, je suis sceptique, mais plutôt que de réfléchir à l’exactitude de tels récits, j’aime réfléchir aux représentations définitivement fausses de l’au-delà et les analyser pour trouver des morceaux de vérité spirituelle. C’est amusant, et vous n’avez pas à analyser la véracité de l’histoire ou les motivations des personnes qui font de telles affirmations.

Les nouvelles, les films et les émissions de télévision sont un excellent fourrage pour la contemplation de la vie après la mort. Il offre du divertissement et ne nécessite pas beaucoup de drame profond et lourd de notre part. Très souvent, Hollywood intègre nos croyances dans des scénarios. Malheureusement, ces derniers temps, il a été sujet à la confusion ou à la distorsion (pensez au « Da Vinci Code » ou au film « Dogma »). D’un autre côté, cependant, sa créativité peut être chaleureusement agréable à la sensibilité catholique. Un exemple est l’épisode de Twilight Zone « La chasse », dans lequel un homme et son chien meurent ensemble et le chien aide son maître à arriver en toute sécurité au ciel. Leur lien intime, comme le mien avec Ralphie, montre que le chien est une présence bonne et importante dans la vie de l’homme. Ainsi, il est raisonnable que l’animal soit avec lui dans la prochaine vie.

L’imagination humaine, comme toutes les choses humaines, est une chose limitée, faillible; mais les images qui s’y reproduisent peuvent nous montrer des indices sur la réalité dans laquelle nous vivons. Que nous soyons enclins à raconter des histoires sur les animaux au ciel ne prouve pas en soi leur présence là-bas, mais cela aide à indiquer la logique de l’idée.

Quand j’ai décidé d’approfondir la question, cependant, j’ai fait ce que j’avais fait lorsque je me suis sérieusement engagé à examiner ma foi catholique et à comprendre pourquoi je crois ce que je crois. Je suis allé aux Écritures.

Théologie et Ecriture

Ce qui me vient immédiatement à l’esprit, ce sont les nombreux symboles que Dieu utilise pour illustrer les animaux dans le ciel: la colombe comme symbole de l’Esprit Saint ; Jésus comme l’Agneau de Dieu, qui apparaît dans l’Apocalypse comme un agneau tué ; le peuple de Dieu symbolisé par des brebis ; le jugement dernier impliquant les brebis et les chèvres. (La piété catholique populaire comprend également de telles images, telles que Saint François, toujours représenté avec des animaux, et Saint Dominique, symbolisé par un chien avec une torche.) Je pourrais continuer encore et encore. Bien que toutes ces bêtes, bien sûr, ne soient pas littérales, l’honneur que cette imagerie fait aux animaux indique que la présence d’animaux réels dans le ciel a un sens.

Mais regardons quelques passages bibliques. Les sceptiques affirment que la Bible ne dit pas que les animaux vont au ciel. Bien que l’Écriture ne fasse aucune déclaration directe sur la question, elle offre quelques indices ou suggestions. Par exemple, voir Ésaïe 65:25: « Le loup et l’agneau se nourriront ensemble, et le lion mangera de la paille comme le bœuf, mais la poussière sera la nourriture du serpent. Ils ne feront ni mal ni destruction sur toute ma montagne sainte, dit le SEIGNEUR. »

De plus, dans Apocalypse 19:11, Jésus, le Roi de Gloire, sort du ciel sur un cheval blanc, et non une Lamborghini. Et enfin, Apocalypse 5:13: « Alors j’entendis toute créature dans le ciel et sur la terre et sous la terre et sur la mer, et tout ce qui est en eux, disant: ‘À celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau soient louanges et honneur et gloire et puissance, pour les siècles des siècles! » »Chaque créature – pas seulement les humains alors, peut-être aussi les animaux?

Dieu a tout créé et a donné à l’homme la domination sur la terre. Quand Adam et Eve ont péché et que l’humanité est tombée de grâce, toute la création a subi le même châtiment, ce qui signifiait la mort pour tout être vivant. Je crois que Dieu a permis à la création de tomber et que Jésus a racheté toute la création par Son sacrifice. Par conséquent, il est logique de supposer que lorsque le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre seront créés et que nous verrons la Nouvelle Jérusalem de l’Apocalypse descendre du Ciel, il y aura des animaux en eux.

Alors voilà, frères et sœurs. Dieu nous aime et veut que nous soyons heureux avec Lui pour toujours au ciel. Il reçoit aussi de la joie des choses saintes et pures qui nous apportent de la joie, qu’il s’agisse d’enfants, de grands-parents, de parents ou d’animaux domestiques. Alors, « oui Virginie, les animaux vont au paradis. »

Comme le chargement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.