Indiens et tribus indiennes

Indiens du fleuve Columbia

Les Indiens vivent le long du fleuve Columbia depuis des milliers d’années. Il existe des centaines de groupes différents, maintenant connus sous le nom de « tribus. »Chacun est unique d’une certaine manière: vêtements, langue, maisons ou gouvernement. Il existe de nombreuses tribus dans le nord-ouest du Pacifique. Quatre de ces tribus sont les Yakama, les Umatilla, les Sources chaudes et les Nez Percés. Ces tribus sont connues sous le nom de « tribus du plateau » car leur maison s’appelle le plateau du Columbia. Les Indiens du Plateau sont toujours là aujourd’hui. Beaucoup vivent dans des zones spéciales appelées réserves qui leur ont été réservées dans les années 1800.

Langues

Les langues des quatre tribus sont liées un peu comme certaines langues européennes. Le groupe linguistique est le sahaptien. Certaines de ces langues ont été perdues, mais beaucoup sont maintenant enseignées aux enfants indiens d’aujourd’hui.

Aliments

Les tribus du plateau étaient semi-nomades. Ils se déplaçaient d’un endroit à l’autre tout au long de l’année pour cueillir des légumes et des fruits comestibles. La cueillette de ces plantes est encore aujourd’hui un mode de vie traditionnel parmi de nombreuses personnes de ces tribus. La pêche était très importante pour ces tribus. Le saumon constituait une part importante de leur approvisionnement alimentaire. Ils ont attrapé du saumon avec des filets et des lances. Le saumon est encore une partie importante de leurs cultures. Les Indiens du plateau mangent aujourd’hui jusqu’à 10 fois la quantité de saumon qu’un Américain moyen mange. Certains pêcheurs préfèrent attraper le saumon avec des filets et des lances traditionnels sur des plates-formes. De nombreux pêcheurs utilisent également des bateaux de pêche et des filets ou des cannes à pêche maintenant.

Les tribus du plateau chassaient de nombreux types d’animaux. Ils utilisaient ces animaux pour la nourriture, les vêtements et d’autres articles. Ils chassaient à l’aide d’un arc et d’une flèche ou de pièges. Aujourd’hui, la chasse est toujours une activité importante pour les Indiens et beaucoup dépendent de la viande qu’ils obtiennent pour nourrir leurs familles. La plupart des Indiens chassent aujourd’hui avec des fusils, mais certains chasseurs utilisent encore un arc et une flèche ou des pièges.

Chevaux

Le cheval a été introduit dans les tribus dans les années 1600. Ils ont eu un impact profond et durable sur les Indiens de toute l’Amérique du Nord. Lorsque les tribus du Plateau ont eu des chevaux, les animaux ont transformé leur culture, leur ont permis de parcourir de plus longues distances et leur ont donné de la richesse. Les chevaux ont été accueillis dans leur vie et dans leurs villages. Les cavaliers Nez Percé, réputés pour leur habileté dans l’élevage sélectif, ont même créé une nouvelle race de chevaux : l’Appaloosa. À partir du dos de ces animaux, les Indiens du Plateau pouvaient voyager librement dans tout l’Ouest — de la chasse au bison dans les Grandes Plaines à la pêche au saumon aux chutes Celilo et partout entre les deux.

Tissage et vannerie

Les tribus du plateau étaient connues pour leurs paniers complexes. Ils ont fabriqué de nombreuses tailles et formes de paniers différentes. Des paniers de base ont été utilisés pour stocker les aliments séchés. L’intérieur de certains paniers était recouvert de sève de pin pour les rendre imperméables. Des paniers de cuisson spéciaux ont été tissés autour d’un grand rocher plat. Pour faire bouillir les soupes et les ragoûts, le cuisinier déposait des roches chaudes d’un feu dans le panier. Ces roches n’ont pas brûlé parce qu’elles étaient assises sur un gros rocher au fond du panier. Les tribus du plateau tissaient également des chapeaux, des nattes pour leurs maisons d’été, des vêtements et de la literie.

Outils

Les outils étaient en bois, en pierre et en os. Les flèches étaient en bois et inclinées avec des pointes de flèches ébréchées d’obsidienne, une roche en verre provenant de volcans. Les bois de cerf et de wapiti étaient utilisés pour fabriquer des bâtons, des coins et des armes pour creuser des racines.

Maisons

Les tribus du plateau vivaient dans des maisons longues faites de tapis de tule. Le Tule est un roseau grand et dur qui pousse dans les zones marécageuses et est parfois appelé scirpe. En hiver, ils creusaient une fosse peu profonde et construisaient un toit avec des poteaux et les couvraient de tapis de tule ou d’écorce d’arbre. Plus tard, la toile a été utilisée à la place des tapis de tule. Après que les Indiens du plateau eurent des chevaux, ils commencèrent à utiliser des tipis faits de poteaux recouverts de peaux d’animaux ou de nattes tissées à partir de roseaux. Les tipis n’étaient pas pratiques avant l’arrivée des chevaux car les matériaux nécessaires étaient volumineux et lourds. Les chevaux leur permettaient de transporter plus de matériel avec eux au fur et à mesure de leur voyage, y compris des tipis. Aujourd’hui, les Indiens vivent dans des maisons, bien que beaucoup aient des tipis qu’ils utilisent pour camper ou lors d’événements spéciaux.

Indiens Aujourd’hui

Les Indiens du Plateau vivent aujourd’hui comme n’importe quel autre Américain. Ils vivent dans des maisons, conduisent des voitures, ont des emplois, jouent à des jeux vidéo et regardent la télévision. Il peut s’agir d’un pompier, d’un policier, d’un artiste, d’un programmeur informatique ou de tout ce qu’une autre personne pourrait être. De nombreux Indiens font également des choses qui font partie de leur culture comme la chasse et la pêche, creuser des racines, danser tribal ou perler. Certains hommes indiens choisissent de faire pousser leurs cheveux longs comme les Indiens l’ont fait dans le passé, mais la plupart ont des coupes de cheveux courtes. Les Indiens portent des vêtements réguliers, mais beaucoup portent des vêtements traditionnels pour des événements spéciaux comme des pow-wow, des fêtes ou des célébrations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.